Lazuli world-music à la française

 


Lazuli, une histoire d'amitié

 

:::...Biographie...:::
:::...Discographie...:::
:::...Liens Internet...:::
:::...Actualités-Concerts...:::

Entre variété et world music le groupe Lazuli est une des formations les plus originales de la scène musicale française. Après un deuxième album envoûtant, Amnésie , les gardois apportent une note de fraîcheur et d'exotisme. Leur musique : un savant mélange de styles qui surprend l'oreille et charme le cœur. Histoire d'un groupe hors norme... >>>>>>>

:::...Histoire du groupe...:::

Lazuli est avant tout une histoire d'amitié, presque une histoire de famille. A l'origine, il y a la passion de deux frères musiciens, originaires du Sud-Est de la France, Claude et Dominique Leonetti, multi instrumentistes et talentueux auteurs-compositeurs. Après quelques groupes de jeunesse (dont Eclats, qui remportent un tremplin dans leur région d'origine), Domi compose à dix-neuf ans un opéra-rock, Addilélo roi de Dickotome, qu'il dirige, met en scène et interprète avec un orchestre de vingt musiciens. Puis il sillonne la région durant les années 90, enchaînant les concours et festivals, où le public découvre sa voix haut perchée, à la tonalité proche de celle d'un Balavoine ou d'un Jean-Louis Aubert. En 1998, c'est la naissance de Lazuli…

Quant à Claude, son frère, un tragique accident de moto le prive de l'usage de son bras gauche en 1986, alors qu'il n'a que dix-sept ans. Loin de sombrer dans la solitude, ce passionné de musique et de technologie va remonter la pente et créer en 1996, avec Vincent Maury, un instrument unique, adapté à sa nouvelle morphologie : La Léode (de LEOnetti et de ClauDE). Cet instrument est un étonnant mélange de guitare, de synthé et de scie mélodique. Claude garde ainsi un contact étroit avec la musique et se lance dès lors dans l'ouverture d'un studio d'enregistrement. Son nom, L'Abeille Rôde en hommage au mythique album des Fab Four. Nous sommes en 1998, et tous les ingrédients sont réunis pour que l'aventure Lazuli commence….

Le duo Léonetti devient groupe avec l'arrivée de plusieurs musiciens possédant une solide formation musicale et des parcours très différents. Si Yohan Siméon vient de la scène alternative grunge, il est aussi un excellent programmateur. Frédéric Juan, plus classique, est issu du Conservatoire, et connaît sur le bout des doigts la musique orientale. Il compose entre autre pour le théâtre. Sylvain Bayol, lui, est un fou de Stick Chapman, drôle de guitare née de l'imagination d'un américain dans les années 70. Quant au sixième membre du groupe, Marc Alméras, pianiste et guitariste expérimenté, il ne rejoindra la formation qu'en 2003 pour le deuxième album. Cet extraordinaire melting-pot culturel et musical est à l'origine du son Lazuli, un son que les gardois définissent eux-mêmes de « chanson world ».

 

Il n'y a qu'à se laisser imprégner de Un automne, de Rien d'important ou encore de Merci, issus de leur deuxième album Amnésie, pour comprendre l'importance du phénomène. Une musicalité unique, aux sonorités très diverses (orient, latino, rock, classique, variété,…), portée par la voix étonnante de Domi et des textes sensibles, emprunts de nostalgie et de poésie. Dès 1999, Lazuli enregistre dans ses studios de l'Abeille Rôde un premier album auto produit de quatorze titres Mater les couleurs. Puis suivent les concerts, durant lesquels le groupe se révèle extrêmement efficace. Séduit par cette musique nouvelle, étonné par ce laboratoire musical ambulant, le public tombe sous le charme. De Genève à Sète, souvent en première partie d'artistes célèbres (Miossec, Dionysos,…) Lazuli colporte sur scène un art nouveau. En avril 2003 sort Amnésie, leur deuxième album.
Lazuli


Les journaux et les médias commencent à s'enthousiasmer. La presse écrite salue la performance du groupe (la presse régionale, mais aussi le Courrier de Genève ou le célèbre magasine Chorus), et la radio leur fait les yeux doux. Après un premier passage sur France Inter, dans la célèbre émission de Serge Levaillant Sous les étoiles exactement en mai 2002, Lazuli est reprogrammé le 4 mai prochain sur les mêmes ondes. L'occasion pour eux de se produire le lendemain sur une scène parisienne, au Glaz'Art. Le groupe participe en 2006 au festival Baja Prog au Mexique et prépare un nouvel album pour juillet de la même année.

Après huit années d'existence, le groupe gardois laisse présager un brillant avenir. Loin des musiques formatées, leur deuxième album illustre parfaitement la couleur unique de ce groupe : entre World Music et Rock, entre poésie et voyage, Lazuli ne ressemble décidément à personne.